Le prélèvement SEPA arrive à l’AMAP !

2020 a marqué un premier changement à l’AMAP. Si vous regardez bien votre contrat, vous remarquez que ce n’est plus avec Laurent que nous passons un contrat, mais avec la SCIC, la Société des Fermes Agroécologiques.
En 2021, la SCIC harmonise les contrats qu’elle passe avec les 3 AMAPs, dont la nôtre. Et comme annoncé dans le Compte-Rendu de la réunion du bureau du 16 juin que nous vous avions transmis, il y aura une autre nouveauté pour 2021, et non des moindres. Nous passons au prélèvement SEPA mensuel : fini les chèques !
Le prélèvement SEPA, c’est le moyen de paiement que vous utilisez déjà probablement pour régler vos factures d’abonnement mobile, internet, eau, gaz ou électricité… Pour cela vous remplissez un “mandat SEPA” avec vos coordonnées bancaires, vous le signez, vous joignez votre RIB et vous le transmettez au créditeur. Ensuite le créditeur le transmet à la banque, qui vous prélève automatiquement du montant facturé par le créditeur.

Si vous vous partagez un panier, vous aurez 2 possibilités :

  • Soit un seul des  « co-AMAPiens » est prélevé chaque mois, et s’arrange avec ses « co-AMAPiens »
  • Soit deux « co-AMAPiens » sont prélevés chaque mois de la moitié du montant.

En plus du contrat à remplir, vous devrez donc remplir un mandat de prélèvement SEPA.
Notez bien : ceci ne concerne que les contrats “légumes”. Les autres contrats ne sont pas concernés, il faudra continuer à régler par chèque.

Vous découvrirez prochainement les contrats que nous vous proposerons en 2021, et nous vous parlerons un peu plus en détail de l’organisation de la ré-inscription pour 2021, les conditions actuelles ne nous permettant pas de tenir une assemblée comme nous le faisons habituellement.

Article suivantLes (ré)inscriptions à l’AMAP, ça commence bientôt !

3 réflexions sur « Le prélèvement SEPA arrive à l’AMAP ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.