Ferme de l’Envol et, de la solidarité …

Lundi dernier, des équipes des partenaires restaurateurs de la ferme sont venus aider à la ferme comme nous l’aurions fait sur un dimanche Amapiens. Cela est très gratifiant et encourageant pour notre équipe de maraicher.
Un grand merci à eux puisque nous ne pouvons pas toujours nous rendre à la ferme sauf motif impérieux car elle est à 39km de Vanves…

Ferme de l’Envol, un nouveau membre

Florian est le nouveau venu dans l’équipe. Il est éleveur. Il va commencer par aider au maraichage en attendant de constituer la première partie du troupeau de moutons cet hiver. Les moutons sont destinés à faire de la viande puisqu’il n’y a pas de laiterie. Et ils permettront aussi de « tondre l’herbe ».
Ensuite viendront les poules et peut-être les premiers nés du troupeau de moutons.

Tout frais sorti de terre

Ci-dessous les photos du premier bâtiment en cours de construction à la ferme de l’Envol. La charpente représente la première moitié du bâtiment construit la semaine dernière.  Il accueillera les chambres froides et le lieu de préparation des légumes.
Une fois la toiture posée sur cette première partie, la fine équipe pourra déjà en bénéficier comme lieu pour entreposer le matériel et d’abri contre la pluie.

Les (ré)inscriptions à l’AMAP, ça commence bientôt !

Comme nous vous l’annoncions dans l’article précédent, nous allons bientôt ouvrir les inscriptions et réinscriptions à l’AMAP pour l’année 2021.

Le contexte actuel ne nous permet pas d’organiser l’habituel rassemblement de fin d’année, au cours duquel nous collections tous les contrats pour l’année suivante. Et même si petit-à-petit nous “numérisons” des documents à l’AMAP, nous ne sommes pas encore prêts à passer au “tout numérique”.

Pour permettre aux AMAPiens de remettre les contrats et chèques en main propre tout en respectant le protocole sanitaire, nous allons étaler les inscriptions sur les 4 dernières distributions de l’année : le 24 novembre, ainsi que les 1er, 8 et 15 décembre (date de la dernière distribution de l’année).

Au préalable :
  • Comme les années précédentes, vous devrez vous pré-inscrire via un formulaire pour nous dire si vous souhaitez renouveler votre contrat légumes pour l’année prochaine ou pas ;
  • Si vous renouvelez, vous devrez vous inscrire sur un planning pour réserver un créneau de 5 minutes lors de l’une des 4 distributions. Il y aura donc 30 créneaux par distribution, soit 120 au total ;
  • Comme les années précédentes, vous devrez imprimer et remplir les contrats et les chèques. Tout doit être prêt pour le jour de la remise. La liste des contrats, des documents à remplir (dont le mandat SEPA !), des chèques, etc. vous sera envoyée d’ici là. Si vous ne pouvez pas imprimer les contrats vous-même, des contrats vierges seront à disposition durant les distributions avant les ré-inscriptions. Mais dans la mesure du possible, imprimez-les.
Le jour J du rendez-vous :
  • Venez à l’heure sur le créneau réservé, voire un peu avant ;
  • Une table dédiée aux inscriptions sera installée au fond du préau pour ne pas gêner la distribution. Des membres du bureau seront là pour collecter et vérifier vos documents et chèques, et mettre à jour les coordonnées des AMAPiens si besoin.

Comme vous le voyez, les réinscriptions demanderont un peu plus de travail et de préparation que les années précédentes. Nous vous enverrons régulièrement des informations pour que vous soyez prêts le 24 novembre. D’ici-là, nous comptons donc sur vous pour lire vos mails, plus que jamais.

 

Article suivant : Les nouveaux contrats pour 2021 – les légumes, et les autres contrats

Le prélèvement SEPA arrive à l’AMAP !

2020 a marqué un premier changement à l’AMAP. Si vous regardez bien votre contrat, vous remarquez que ce n’est plus avec Laurent que nous passons un contrat, mais avec la SCIC, la Société des Fermes Agroécologiques.
En 2021, la SCIC harmonise les contrats qu’elle passe avec les 3 AMAPs, dont la nôtre. Et comme annoncé dans le Compte-Rendu de la réunion du bureau du 16 juin que nous vous avions transmis, il y aura une autre nouveauté pour 2021, et non des moindres. Nous passons au prélèvement SEPA mensuel : fini les chèques !
Le prélèvement SEPA, c’est le moyen de paiement que vous utilisez déjà probablement pour régler vos factures d’abonnement mobile, internet, eau, gaz ou électricité… Pour cela vous remplissez un “mandat SEPA” avec vos coordonnées bancaires, vous le signez, vous joignez votre RIB et vous le transmettez au créditeur. Ensuite le créditeur le transmet à la banque, qui vous prélève automatiquement du montant facturé par le créditeur.

Si vous vous partagez un panier, vous aurez 2 possibilités :

  • Soit un seul des  « co-AMAPiens » est prélevé chaque mois, et s’arrange avec ses « co-AMAPiens »
  • Soit deux « co-AMAPiens » sont prélevés chaque mois de la moitié du montant.

En plus du contrat à remplir, vous devrez donc remplir un mandat de prélèvement SEPA.
Notez bien : ceci ne concerne que les contrats “légumes”. Les autres contrats ne sont pas concernés, il faudra continuer à régler par chèque.

Vous découvrirez prochainement les contrats que nous vous proposerons en 2021, et nous vous parlerons un peu plus en détail de l’organisation de la ré-inscription pour 2021, les conditions actuelles ne nous permettant pas de tenir une assemblée comme nous le faisons habituellement.

Article suivantLes (ré)inscriptions à l’AMAP, ça commence bientôt !

Récolte de carottes à la ferme

Ils étaient 25 représentants des 3 AMAPs (Amap du Blutin, Amap de Longpont et nous). le beau temps était au rendez-vous pour respecter les ordres d’Antoine. Ils ont commencé des 9h du matin pour terminer vers 13h. Cette fine équipe a réussi à ramasser plus d’un tiers des 17 planches des carottes.
Nous les remercions pour leurs contributions!
Il y aura sûrement un rendez-vous le week-end prochain, surveillez vos mails et préparer vos agendas…

Conseil de Maitre Dominique pour les poires

Voici un petit rappel des bonnes pratiques pour la gestion des poires:
Principe de base à retenir : plus on s’éloigne de la date de cueille moins une poire met de temps à mûrir.
Par exemple une Williams cueillie le 20 août va mettre une semaine à mûrir début septembre mais 3-4 jours début octobre.
Cela signifie que plus on s’éloigne de la date de cueille plus il faut être vigilant, par exemple en mettant quelques poires de votre panier au réfrigérateur.

A vos couteaux !

Dominique

Semaine du 13 octobre

Semaine paire
– pommes de terre et carottes
– tomates
– maïs doux et poivrons,
– épinards et fenouils
– radis bottes
– salades  et chou rouge
– piments, persil, coriandre et oignons jaunes

Il y aura les pommes&poires, le pain, les oeufs et les champignons.
N’oubliez pas les livraisons des fermes du Perche : Viandes, Bières et les commandes de Farines, Jus, Pâtes et Viandes des grisons.