Les carnets Myriam et José : topinambour

Laurent, après avoir goûté aux échalotes de semis et par souci de préserver notre patrimoine et la qualité gustative des véritables échalotes, continue à nous régaler avec ces dernières malgré le surcroît de travail.

Il avait fait de même pour les betteraves crapaudines.

Petite info : Les topinambours sont des légumes très riches en inuline, cette fibre qui peut, à certains, donner quelques flatulences. Il ne faut jamais les réchauffer. Pour lutter contre les désagréments éventuels, pensez à ajouter une pomme de terre, quelques grains de fenouil ou de la marjolaine.

Une réflexion sur « Les carnets Myriam et José : topinambour »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.